Orfèvres, Amiens, saison 1

Si nous ouvrons nos yeux, les dégats faits à la terre, à la nature, aux autres espèces est flagrant, voire même déflagrant. Pourtant rien ne semble nous permettre de comprendre que le vaisseau tremble.

Un éveil de conscience à l'aulne des fées et autres alchimistes serait surement bienvenu car les heurts et fracas des cagoules et des gilets n'augurent rien de bon.

Le matin pourtant, quand je médite, les radiations énergétiques m'atteignent pour m'emmener ailleurs, là, où la beauté n'est qu'une. Au soir, le noir reprend ses droits, veilleur , traqueur des circonvultions de l'ame humaine.