Perdreaux de l'année

Des couples improbables, nés des poupées russes et accouplés sous le trait des feutres. Une quarantaine de dessins